Information pour les établissements d'accueil

L'établissement d'accueil est l'endroit où le candidat utilisera sa bourse postdoctorale Banting.

Reportez-vous à la section sur l'admissibilité pour connaître les règles sur l'admissibilité des établissements d'accueil.

Les établissements d'accueil jouent un rôle critique dans le Programme de bourses postdoctorales Banting, et ils devraient appuyer seulement leurs chercheurs postdoctoraux du plus haut calibre. Les établissements d'accueil sont encouragés à tenir compte de la diversité à plusieurs niveaux (p. ex. discipline de recherche, sexe, langue officielle [pour les établissements d'accueil canadiens], contexte culturel, citoyenneté) lorsqu'ils choisissent les candidats qu'ils soutiennent dans le cadre du Programme de bourses postdoctorales Banting.

L'équité et la diversité doivent être prises en compte à toutes les étapes des processus de sélection/recrutement, de soutien des candidatures et d'évaluation des demandes de bourse Banting. Le Secrétariat Vanier-Banting travaille activement à promouvoir l'équité et la diversité et à sensibiliser toutes les personnes qui participent à la sélection des chercheurs postdoctoraux Banting aux préjugés implicites (ou inconscients). À cette fin, veuillez consulter la page Web Équité, diversité et inclusion.

Les trois organismes ont signé la Déclaration de San Francisco sur l'évaluation de la recherche (DORA), une initiative mondiale visant à soutenir l'établissement et la promotion de pratiques exemplaires en évaluation de la recherche universitaire. La déclaration s'attaque aux conséquences de la surutilisation inattendue de la publication d'articles comme principal indicateur de la qualité des résultats de recherche. En tant que signataires, les trois organismes reconnaissent l'existence et la valeur de diverses formes de contributions à la recherche et mettent en relief leur qualité et leur incidence. L'évaluation par les pairs se fera en conformité avec la DORA.

Les candidatures doivent être appuyées par le dirigeant principal de l'établissement (recteur, président ou poste équivalent ou son remplaçant désigné).

Il n'y a pas de limite au nombre de candidats qu'un établissement peut appuyer. Toutefois, étant donné le niveau de collaboration requis entre l'établissement d'accueil et le candidat, la rigueur du processus de sélection et le fait que seulement 70 bourses sont accordées par année, nous nous attendons à ce que les établissements limitent et trient sur le volet les demandes qu'ils parraineront.

Les établissements d'accueil doivent collaborer avec les candidats et fournir des preuves sur les points suivants :

  • l'utilisation stratégique par l'établissement du programme de recherche proposé
  • l'appui de l'établissement au programme de recherche proposé
  • l'engagement de l'établissement à développer le potentiel de recherche et de leadership du candidat et à le positionner en tant que leader éventuel au fil d'une carrière axée sur la recherche
  • le soutien de l'établissement à l'égard des éventuelles collaborations prévues dans la recherche proposée, témoignant du fait qu'il en a été informé (p. ex. recherche impliquant respectueusement les communautés autochtones)

Les établissements d'accueil doivent fournir aux candidats deux documents à l'appui de leur demande :

  • une lettre d'approbation de l'établissement
  • une déclaration du directeur de recherche

Pour plus de détails au sujet de ces documents, veuillez consulter les sections appropriées sous Entrer les renseignements sur la proposition et tous les documents à l'appui.

Le candidat et le directeur de recherche doivent réfléchir attentivement au comité de sélection qui devrait évaluer la demande. Pour en savoir plus, allez à la tâche Préciser le domaine de recherche.

Dès le début du processus de demande, les candidats et les représentants des établissements d'accueil devraient discuter :

  • des détails de la nomination pour une bourse
    • de tout avantage offert au chercheur postdoctoral
    • de toute obligation financière liée à la nomination (cotisations syndicales, primes d'assurance, etc.)
    • de la disponibilité de toute forme de soutien à la recherche ou autre
    • des droits et responsabilités des chercheurs postdoctoraux
    • de toute politique propre à l'établissement qui pourrait s'appliquer au chercheur postdoctoral Banting
  • de toute politique et de tout protocole en place qui sont associés à la recherche (p. ex. les principes PCAP® des Premières Nations ou les protocoles établis par les Inuits ou les Métis du Canada; les autorisations en matière de recherche qui comprennent des humains, des animaux ou des biorisques)

Les bourses sont versées soit par l'intermédiaire de l'établissement d'accueil (dans la plupart des cas, au Canada), soit directement au chercheur postdoctoral. Le Programme de bourses postdoctorales Banting ne couvre pas le financement de la recherche ni les frais généraux ou administratifs. La bourse est une allocation accordée au chercheur postdoctoral lui-même.

Pour plus d'information sur l'administration des bourses, veuillez consulter Détenir une bourse.

Améliorations et changements apportés à la bourse postdoctorale Banting

Dans le cadre de nos efforts constants pour améliorer le Programme de bourses postdoctorales Banting, nous sommes heureux de recevoir les commentaires des établissements d'accueil. Pour nous faire part de vos idées d'amélioration, prière d'envoyer un courriel à banting@cihr-irsc.gc.ca, en prenant soin d'indiquer « Améliorations au Programme de BP Banting » dans la ligne d'objet. Nous répondrons à votre courriel dans les deux jours ouvrables qui suivront.

Date de modification :